Triangle – Curt Asker

Curt-Asker3

1998, Parc Saint-Benoît, Digne-les-Bains, Installation

« Mon travail est un jeu entre l’échelle et la distance. Entre le palpable et l’impalpable. Faire voir la densité de l’air. Donner du poids à ce qui par convention n’a pas de poids. Par des moyens légers mais d’une matérialité absolue. Je fabrique des instruments pour mesurer les échelles et les distances imaginaires en espérant qu’une fois je verrai le dos de l’horizon ». Curt Asker.

Invité à Digne en 1999, il réalise des installation éphémères dans le parc Saint-Benoît, des dessins flottants suspendus dans l’espace appelés cerfs-volants traces des cadres ondoyants, irréguliers dans le paysage. Elles sont aériennes, immatérielles, suspendues dans le vide, défiant la pesanteur. Cette perte de réalité s’accompagne d’une perte des proportions en raison de la distance et de l’altitude où ils flottent. Traces discrètes de son passage à Digne, deux œuvres demeurent en suspend au Parc Saint-Benoît et au musée Gassendi.

Curt Asker est un artiste suédois, né à Stockholm en 1930. Il étudie la peinture à l’Académie des beaux-arts de Stockholm et est depuis 1981 : membre de l’Académie royale des arts de Suède. Curt Asker est avant tout un dessinateur, un observateur. Lors de ses balades dans la campagne (il partage sa vie entre un village suédois de pêcheurs et les collines provençales du Luberon), il ne cesse de dessiner. A la fin des années 50, il a saisi des formes fugitives au travers des vitres d’une voiture. Il s’en est inspiré pour ses sculptures suspendues.

Situer les œuvres