Il est grand temps de rallumer les étoiles, Delphine Gigoux-Martin

Il est grand temps de rallumer les étoiles, Dephine Gigoux-Martin, 2016

L’oeuvre Il est grand temps de rallumer les étoiles est une installation permanente au monastère de Ségries, Moustiers Sainte-Mairie.

Le rôle crucial de l’eau dans le développement du territoire, son impact dans l’imaginaire paysager du parc du Verdon, ainsi que l’ancienne présence de la mer dont témoignent les fossiles et les coquillages, constituent pour Delphine Gigoux-Martin le point de départ de sa recherche artistique. En effet, la fontaine sèche du monastère de Ségries, dévoilée récemment au bord du ravin, entre les anciens vergers et l’amphithéâtre de verdure, a attiré d’emblée l’intérêt de l’artiste en devenant le réceptacle parfait pour son intervention.

En employant les techniques de la faïence émaillée et de la porcelaine, Delphine Gigoux-Martin crée un univers marin riche et animé, qui redonne à l’ancienne fontaine son souffle vital. Sur les concrétions calcaires descendant du fronton, des plateaux-coraux dessinent une cascade colorée et dans le bassin un fond marin se dévoile. Des éponges de mer, des coquillages, des « oursins » et des « lunes » s’entremêlent à des éléments plus élancés, alors que des étoiles de mer glissent progressivement vers le fond et vers les bords. Ces présences réjouissantes suivent l’énergie de l’eau, propulse son élan. De ce fait, en se rapprochant à l’ombre des châtaigniers, nos sensations s’harmonisent au rythme de l’eau qui coule et qui jaillit, notre esprit semble devenir plus léger. L’eau de la fontaine chante, une danse de formes et de couleurs s’anime et poursuit jusqu’à l’extérieur du bassin où des étoiles de mer sont disposées en constellation de chaque côté. L’étoile de mer devient ainsi le reflet de l’étoile céleste, dans une fusion qui nous rappelle la valeur scientifique et symbolique attribuée à l’étoile au cours de l’histoire, notamment dans cette région. L’accumulation des faïences et porcelaines, immergée à différents niveaux dans l’eau, devient donc le miroir du ciel étoilé de la mer. Elle évoque en même temps les abîmes marins et le cosmos étoilés : deux univers opposés, mais complémentaires, dont la rencontre, il y a des millions d’années, a créé la vie sur terre.


Pour plus d’informations à propos du travail de l’artiste, cliquez > ici <

 

1-1

© Il est grand temps de rallumer les étoiles, Dephine Gigoux-Martin, 2016