Comme un noyau, un voyage de l’esprit – Jean-Luc Vilmouth, 2011

2011, Le Fort Vauban de Saint-Vincent-les-Forts, Route de l’art contemporain – VIAPAC, bronze, pierre

Par l’installation de cette maquette de bronze représentant le fort de Saint-Vincent d’après les plans d’origine (avant 1880), Jean-Luc Vilmouth offre au visiteur la possibilité de percevoir l’ensemble de l’architecture Vauban dont certaines parties ne sont pas visibles par le public, lors de la visite du fort. La sculpture correspond également à un travail de mémoire révélant les parties usées, ruinées par le temps, voire disparues. L’artiste propose ainsi au public de reconstituer, reconstruire ces trous dans notre mémoire. Le changement d’échelle permet un « voyage de l’esprit », en référence à un poète chinois qui, face à une pierre, dit « avoir fait une randonnée mystique ».

L’artiste Jean-Luc Vilmouth (1952-2015) est né à Creutzwald en France. Son travail emploie divers médiums, installation, photographie, sculpture, vidéo et fonctionne par séries, notamment la série des «noyaux» dont fait partie l’œuvre de Saint- Vincent-les-Fort. Dans ses premiers projets, Vilmouth investissait des lieux abandonnés et délabrés. Ses œuvres sont alors des réactions à ces lieux. Il focalisera ensuite son travail sur les objets du quotidien par un procédé qui tend à leur donner une nouvelle dimension en les détournant, les mettant en scène, questionnant ainsi le rapport que l’on entretient avec eux et leur place dans notre environnement.