Terres de Durance, céramiques de l’antiquité aux temps modernes

Auteur : Collectif
Année : 1995
Editeur: Musée Gassendi / Musée départemental de Gap
Prix : 25.00 € 5,00 €
Edition française / 21 x 29,7 cm / 160 pages (ill.)

 

Ce catalogue a été publié pour accompagner l’exposition conçue et réalisée à l’occasion du VIe Congrès International sur la Céramique Médiévale en Méditerranée (Aix-en-Provence, 13-18 novembre 1995) par le Musée Gassendi et le Musée Départemental de Cap assistés par le Laboratoire d’Archéologie Médiévale Méditerranéenne, C.N.R.S., II.M.R. 9965, Aix-en-Provence, en collaboration avec le Service Régional de l’Archéologie de Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Cette exposition a été présentée à Digne-les-Bains du 15 novembre 1995 au 7 janvier 1996 ; puis au Musée Départemental de Gap en février-mars 1996.

 « Vous faire découvrir et apprécier le patrimoine de nos deux départements, les Alpes de Haute-Provence et les Hautes-Alpes, tel est notre souhait en vous présentant le catalogue de l’exposition « Terres de Durance », exposition réalisée conjointement par le Musée de Digne et le Musée de Gap. Ce travail en commun est la synthèse des recherches menées par les archéologues dans notre région depuis de nombreuses années.

Du résultat de ces recherches, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir plus particulièrement la céramique, qui est tout d’abord un des vestiges les plus fréquemment retrouvés sur les sites archéologiques. La céramique est de plus un témoignage particulièrement révélateur de la société qui l’utilisait car, au-delà du niveau de technologie dont elle est l’illustration, elle nous parle également de ses divers usages, des modes et des goûts de cette société.

C’est tout au long de la Durance, et au fil du temps que nous vous proposons de suivre l’évolution de cette technique et de cettte forme d’art. Il nous a semblé pertinent, afin de mieux concevoir cette évolution, de réunir les collections du musée de Gap et du musée de Digne, ainsi que les découvertes récentes contrôlées par le Service Régional de l’Archéologie (DRAC-PACA – Ministère de la Culture).

La confrontation de ces vestiges, trouvés tant au nord qu’au sud des terres de Durance, permet de comparer et de définir les grands courants technologiques et artistiques que les siècles ont vu défiler. C’est ainsi que nous apparaissent les nombreux échanges, dûs à la circulation des produits, mais aussi des hommes et des savoirs.
Car, en effet, ces « Terres de Durance » se révèlent être un lieu de passage exceptionnel, un carrefour d’influences culturelles riches et variées. Et c’est de cette richesse dont nous souhaitions nous faire l’écho, richesse qui est la base de toute notre culture.  »

Alexia Fabre, Nadine Passamar-Gomez
Conservateurs du Patrimoine

Venir au Musée Gassendi

Informations pratiques