L’utopie d’une Provence éternelle – L’œuvre des Martin

Auteur : Jean-Roger Soubiran et Nadine Gomez-Passamar
Année : 2005
Éditeur : Musée Gassendi / Fage éditions
ISBN : 2-84975-047-6
Prix : 35.00 €

Étienne Martin (1856-1945), peintre provençal, fut le créateur et le premier conservateur du Musée de Digne,
pendant 42 ans. Cette monographie consacrée à cet artiste mal connu et à son père Paul Martin (1830-1903), aquarelliste de l’École marseillaise et lui-même mécène à l’origine de la collection de peintures du musée, révèle, derrière l’œuvre picturale en apparence limpide et facile où se conforte le mythe d’une Provence idyllique, un être complexe et inquiet. Des extraits des essais et communications académiques publiés entre 1903 et 1939 mais surtout des centaines de pages dans lesquelles Étienne Martin fixa souvenirs, impressions et réflexions sur son temps éclairent ses préoccupations de peintre, lequel finira par se dissoudre dans l’identité de conservateur.