CONFÉRENCE d’Alexandre Galand

par Musée Gassendi dans Non classé

Collectionner les mondes en extension, préserver les mondes en extinction : Une histoire des cabinets de curiosités.

Lundi 25 mars à 18H30 à l’école d’art IDBL, entrée libre et gratuite, sur une invitation du musée Gassendi.

A l’occasion de la parution aux éditions du Seuil en 2018 de son livre, co-signé avec l’illustratrice Delphine Jacquot, l’historien de l’art Alexandre Galand reviendra sur l’histoire des cabinets de curiosités. Des bézoards aux poudres de momies, des « spectacles de sciences » à la naissance des musées, de la recherche de l’infiniment petit aux portraits de l’humanité envoyés dans l’espace…

Alexandre Galand est né en 1979 à Liège en Belgique. Docteur en Histoire, Art et Archéologie, il se passionne pour les rapports qu’entretiennent arts et nature, pour l’histoire et l’actualité de l’anthropocène, pour le cinéma documentaire, et pour le field recording. Il essaie d’enseigner des choses à de jeunes adultes et voudrait – mais ce n’est pas toujours facile – faire preuve de « pessimisme organisé » face aux catastrophes du 21e siècle.

Il a publié un ouvrage de référence sur le field recording : « Field Recording. L’usage sonore du monde en 100 albums » aux éditions Le mot et le reste en 2012, un album illustré par Delphine Jacquot : « Monstres et merveilles. Cabinets de curiosités à travers le temps » au Seuil en 2018 et, dans une autre vie, un catalogue scientifique des œuvres peintes de l’artiste Bernard van Orley « The Flemish Primitives VI. The Bernard van Orley Group » aux éditions Brepols. Il a également tenu boutique pendant quelques années sur le blog Les maîtres fous. Il travaille également au château de Jehay où il s’occupe des publications, de l’étude de la collection d’œuvres d’art et de l’organisation de journées d’études et de rencontres.

 

Pour trouver le livre Monstres et Merveilles, cabinets de curiosités à travers le temps, à Digne-les-Bains :

Pour en savoir plus sur Alexandre Galand et ses sujets de recherche, consultez son site internet : https://pardelablog.wordpress.com/a-propos/

Sur le même sujet

Venir au Musée Gassendi

Informations pratiques