points et traces – herman de vries, 1998-2012

Invité en 1999 par le CAIRN Centre d’art, herman de vries est revenu de nombreuses fois, chaque séjour étant l’occasion d’élaborer une série d’œuvres sur le territoire dont points, traces et fenêtres.

Les traces sont de petits textes qu’herman de vries laisse derrière lui, dans le paysage tels des « fragment de philosophies ». Ces textes ne sont pas sans raison dans la nature, dans la forêt, dans un lieu sauvage, il y a une relation d’un lieu à un autre. Les textes sont gravés dans la pierre et les caractères n’ont que 2,5 à 4 cm de hauteur. Ils sont répartis discrètement sur un territoire d’environs 2000 km² autour de Digne.

Les points sont discrètement placés en relation avec le paysage. Selon l’artiste « le point spatial est une place pour un argument. » Point spatial, point de départ, point de vue, point de repère, point dans le continu…

herman de vries* est né en 1931 à Alkmaar, aux Pays-Bas, il vit et travaille à Eschenau, en Allemagne. Son travail a toujours été étroitement lié à la contemplation de la nature. Abandonnant progressivement son métier de naturaliste pour se consacrer à l’art, herman de vries s’applique à démontrer dans son travail l’universalité du paysage et la réalité primaire de la nature. Le regard qu’il porte sur le monde est fortement influencé par la philosophie orientale (notamment bouddhiste et hindouiste) et la poésie.

 « je déteste l’art dans la nature « , dit encore herman de vries, dont les interventions n’ont, en dépit des apparences, rien de commun avec le Land Art. Toutefois, nous nous sommes tellement éloignés de la nature, nous l’avons tellement modifiée, manipulée, détruite, nous avons si bien oublié qu’elle est l’art par excellence, que seul un artifice de plus, celui de l’art humain, peut nous aider à la retrouver. Parce que nous avons perdu toute relation d’immédiateté avec la nature, nous avons besoin de la médiation supplémentaire de l’art pour restaurer l’unité que nous formions avec elle. « 
Anne Moeglin-Delcroix, extrait de La proximité dans la distance In L’art et la nature chez herman de vries, herman de vries, Fage éditions et Musée Gassendi, 2009

*nous respectons la volonté de l’artiste de ne pas employer de majuscule.

Situer les points et traces

 

Découvrir la randonnée pédestre du sommet du cousson

 

Découvrir la randonnée pédestre du col de l’escuichiere – vieil esclangon

 

Découvrir la randonnée pédestre des Gorges de trevans