Edge-stones: Vière et les moyennes montagnes – Richard Nonas

L’œuvre est née de la rencontre du sculpteur américain Richard Nonas avec le hameau de Vière.

Richard-Nonas-2

 

 

Ancien chef-lieu de la commune de Mariaud, le hameau de Vière est devenu, en moins d’un siècle, un village oublié et en ruine où la nature efface progressivement toute trace de vie humaine. L’intervention de Richard Nonas est formée de quatre éléments : l’église, dont la ruine arrêtée offre un abri aux randonneurs de passage, ainsi que trois alignements de pierres venant souligner la géographie naturelle et sociale du village et ses liens avec les hameaux alentours aujourd’hui disparus. Une ligne relie le moulin à l’école, une autre l’église au village, une troisième le village aux hameaux jadis habités, d’où les enfants venaient à l’école. Utilisant des matériaux bruts, des formes simples et des motifs répétitifs, cette œuvre fonctionne comme révélateur de l’espace environnant, autant que de la mémoire du lieu.

Richard Nonas est né à New York en 1936, il y vit et travaille. Anthropologue de formation, il a travaillé pendant plus de dix ans auprès de diverses ethnies et tribus au Canada et au Mexique avant de se tourner vers la création artistique. Ce qui l’intéresse et qu’il traite dans ses œuvres, c’est le rapport à l’humain et à la nature, sans nul doute hérité de son expérience d’anthropologue.  Par sa création plastique, Richard Nonas cherche à habiter ou à faire revivre un lieu.  Ses œuvres peuvent ainsi être définies comme des révélateurs de l’espace environnant qu’elles incluent comme un élément déterminant.

La rencontre entre Richard Nonas et Bernard Plossu autour du hameau de Vière a donné lieu à la publication The Raw Edge : Vière et les moyennes montagnes, 2011

Situer l’œuvre