Le cabinet de Pierre Gassendi

Gassendi

Portrait de Gassendi ou Pierre Gassend.

La probabilité qu’un fils de petit paysan, né à Champtercier, devienne un humaniste et un scientifique de premier rang était en 1592 infime. C’est l’excellence de ses dons individuels qui a permis cette carrière prodigieuse. Malgré les travaux dont il a fait l’objet depuis plus de trois siècles, Gassendi est un homme dont la vie et l’œuvre ne nous sont pas très connus puisque l’ensemble de ses écrits fut rédigé en latin pour échapper à la censure. Cet érudit humaniste élabora une philosophie empiriste englobant l’histoire, l’archéologie, les arts, les sciences naturelles et les mathématiques. Sa critique de l’aristotélisme l’a conduit à remettre en lumière la philosophie atomiste d’Épicure, ce qui lui a valu d’entrer un temps en conflit avec Descartes.

Toute sa vie, Gassendi a partagé son temps entre la Provence et Paris, centre d’une société stimulante de savants et d’intellectuels. Gassendi ne fut jamais propriétaire de son propre logement. À Paris et en voyage, il logeait chez ses protecteurs et amis, tel Nicolas Claude Fabri de Peiresc à Aix, dont il utilisait la bibliothèque, les collections réunies dans un très célèbre cabinet de curiosités et le réseau de connaissances.

A Digne, il était le prévôt de la cathédrale Notre-Dame du Bourg et se livrait à de nombreuses observations astronomiques. Le philosophe et astronome décède en 1655 à Paris, où il était alors titulaire de la chaire de mathématique du Collège Royal.

Pour découvrir le cabinet de Pierre Gassend, vous pouvez (ré)écouter le podcast de Laurie Honoré, responsable du service des publics.

 

 

Download translation : English, Deutsh, Espagnol, Italiano, LSF : géo-guide en pays dignois, circuit n°5 : musée Gassendi

Pierre Gassendi