La salle de science

L’origine des collections

 La collection d’instruments scientifiques provient des établissements scolaires de Digne, le Petit Séminaire, le Sacré Cœur et le Collège Gassendi. Datant du XIXe, les instruments de cette très belle collection appartiennent à plusieurs champs d’études répertoriés comme suit : Acoustique, Arpentage, Chaleur, Électricité, Électrostatique, Hydrostatique, Magnétisme, Pneumatique. Ce sont des instruments didactiques.

Trevor Gould, Where the mermaids sing, 2001 – technique mixte, Coll. Musée Gassendi
Le voisinage de la pièce de Trevor Gould Where the mermaids sing (où chantent les sirènes) avec les instruments de physique et d’optique du XIXe siècle, déplace la signification de la salle de sciences – investigation du monde – vers des questions plus contemporaines telles que la bio-éthique, la manipulation du gène humain. La présence de l’œuvre transforme radicalement le sens même de la muséographie. Dans le travail de Trevor Gould ; c’est le choix des lieux de l’installation qui détermine l’interprétation de telle ou telle figure identique. Toute exposition propose et dans certains cas impose un point de vue sur ce qui est montré. Dans d’autres contextes, cette même pièce peut être vue comme une réflexion sur le sens de l’évolution et la généalogie de l’homme ou comme une œuvre traitant de la discrimination raciale.

Trevor Gould