Parterre III – Catherine Marcogliese, 2000

Catherine-Marcogliese2000, Digne-les-Bains, Parc Saint-Benoît, Plantes, formes métalliques et eau

L’installation de Catherine Marcogliese au Musée Promenade est composée de plusieurs formes métalliques en arabesque, qui l’hiver dessinent un parterre comme ceux des jardins à la française. Les végétaux plantés par l’artiste, font au gré des saisons, peu à peu disparaître le dessin du parterre original. Avec cette installation en extérieur, Catherine Marcogliese poursuit une réflexion sur les difficultés que l’homme rencontre lorsqu’il veut ordonner la nature comme, par exemple, créer un « parterre », tentative inutile de laisser les traces d’une présence qui sera effacée par la reprise de possession du site par la nature. Ainsi la végétation reprend ses droits, en oblitérant toutes traces de travail humain. L’emplacement de cette installation dans la promenade au parc Saint-Benoît souligne le contraste entre la régularité d’un parterre et le chaos d’une forêt naturelle, mettant en évidence la contradiction entre jardin et nature.

Née au Canada, en 1957, Catherine Marcogliese vit et travaille en France depuis 1988. Si la photographie est toujours présente dans le travail de Catherine Marcogliese, elle réalise aussi des installations en utilisant les ressources du milieu.

Situer l’œuvre