Éboulement – Jean-Luc Parant, 1999

Jean-Luc-Parant-1024x261

1999, Digne-les-Bains, Parc Saint-Benoît, Techniques mixtes

Jean-Luc Parant se veut « fabricant de boules et de textes pour les yeux ». Il dit avoir simplement inventé son métier. Il crée une œuvre étrange faite d’accumulation de boules de toutes tailles et de matières différentes (terre, résine, cire…). Intéressé par la présence de l’eau, il a choisi d’installer un éboulement sur les flancs et dans les cavernes humides de la grande cascade du Parc Saint-Benoît. Cette chute d’eau naturelle et pétrifiante ainsi devenue mère des boules laisse supposer que celles-ci auraient été fabriquées par l’alchimie aqueuse.

Jean-Luc Parant, né en 1944 à Megrine (Tunisie), est écrivain et sculpteur.

Situer l’œuvre